Vous avez écrit un roman…

Que comprendra le compte rendu de lecture ?  
Le compte rendu de lecture que Se faire publier.com vous fournira est à considérer comme un outil de travail sur lequel vous êtes libre de prendre appui ou non. Il reflétera l’avis de nos lecteurs. Ce qui, évidement, pourra être perçu différemment par un éditeur, lequel tiendra compte de l’originalité ou de l’apport de votre texte au sein de sa collection et de son programme de publications.

Nous tenons à vous informer que notre analyse ne portera pas sur votre orthographe. En cas de demande, des partenaires spécialisés peuvent vous être proposés ici. Nous ne nous engageons pas non plus sur la publication de votre texte. En effet, le choix éditorial d’une maison d’édition dépend de trop de variables pour vous garantir le succès de vos démarches. La prise en compte de l’avis de notre comité de lecteur vous confortera toutefois que la qualité de votre travail avant de le présenter aux éditeurs.

Le compte rendu présentera :

Les atouts et les failles de la structure de votre récit
Les forces et faiblesses de votre intrigue
Les qualités ou les défauts de vos personnages
Des pistes à suivre pour améliorer votre texte si besoin.
Des coordonnées d’éditeurs correspondants à la nature de votre manuscrit

Le rapport d’audit de votre manuscrit comprendra en moyenne une dizaine de pages.

Rester Zen
Pour l’auteur confirmé ou en devenir : un seul mot d’ordre, ténacité et persévérance. Il faut écrire, corriger, envoyer, essuyer des refus, remanier et encore proposer votre manuscrit au plus grand nombre d’éditeurs.

L’édition peut être rapide, après quelques envois ou être beaucoup plus longue avant de voir ses efforts aboutir. Difficile donc de parier sur la publication de son livre pour gagner sa vie. Mais avec de la patience, une réelle qualité de raconteur d’histoire, rien n’est impossible.

Pourquoi un livre excellent ne serait pas publié ?

C’est hélas le lot de nombreux ouvrages. Beaucoup de gens écrivent en France, a tel point que les éditeurs sont submergés de manuscrit. Difficile donc de se faire remarquer. Parfois c’est parce qu’une histoire équivalente vient déjà d’être sélectionnée. En fait, les raisons peuvent êtres nombreuses et ne remettent pas forcément en cause les qualités de votre manuscrit.

Face aux refus, vous avez plusieurs choix : vous décourager et laisser votre texte dormir au fond d’un tiroir. Le laisser se « reposer » avant de le relire avec un oeil critique et faire les corrections qui s’imposent. Et enfin, vous donner un peu de temps et le proposer de nouveaux à d’autres éditeurs, parfois moins connus que les grandes maisons mais qui sont souvent de bons dénicheurs de talent à l’écoute de leurs auteurs.

 

Soumettre votre roman